Tempête solaire

Des astronomes de la NASA auraient assisté, le 1er ou le 2 Août, à un véritable tsunami solaire (Lien) faisant suite à une tempête solaire d'ampleur exceptionnelle. Une première onde électromagnétique s'est dirigé tout droit sur la terre, pour la toucher d'ici le mardi 3 Août. Une seconde devrait suivre. Les satellites, réseaux électriques et systèmes de communication seraient en danger. l'article du Daily Telegraph - La vidéo...
Apparement peu d'impact pour cette 1er CME. Les pôles terrestres (chargés en polarité) ont absorbés l'énergie reçue et transformé çà en lumière (-> aurores boréales). C'est une Geomagnetic Strom de Catégorie G2, considéré donc "moderate" (modérée).

D'autres graphes visibles sur www.netvibes.com/oldu/ onglet Solar (vous abonner gratuitement aux alertes de SpaceWeather, vous recevrez un mail dés qu'il se passe quelque chose de significatif).

1er CME.

Autre schéma plus global, où on voit bien les autres indicateurs, en plus du Kp :

autres indicateurs, en plus du Kp

La NASA a lancé un avis d'alerte pour la période 2010-2012 : lien 1, lien 2 en francais qui reprend l'article initial de la NASA, lien 3 en francais.

Impressionnante "CME" (Coronal Mass Ejection) observée, le 6 Août, sur notre soleil et relayée par SpaceWeather. Heureusement non dirigée sur la terre.

"CME"

Plusieurs "petits" soucis à propos des prévisions concernant l'activité solaire :

1 ) Actuellement cette activité est à son minimum. Le nombre de taches solaires est nul .

2 ) Des éruptions en plus grand nombre arrivent à chaque cycle solaire. Rien de dramatique.
Pour que la Terre soit concerné il faut que l'irruption se dirige vers elle. Vu la taille du Soleil les risques sont très minimes.

3 ) Lorsqu'une eruption ( comprendre un nuage de plasma ) arrive à proximité de la Terre plusieurs barrières s'opposent à sa progression :
- la distance Soleil Terre a parcourir par le plasma qui va avoir tendance à s'etaler dans l'espace à perdre en densité et à refroidir.
- les ceintures de Van Hallen et plus généralement la magnétosphère terrestre qui va, au minimum, dévier le plasma
- la densité de l'atmosphère terrestre qui va contenir ce plasma dans les couches très supérieures de l'atmosphère

Bref de tout celà il ressort qu'en période de maximum solaire un très fort risque est couru par tout ce qui est en dehors de l'atmosphère terrestre. Satellites, ISS et cosmonautes ....
Si le nuage de plasma est suffisament important c'est forcément une région limitée de la planète qui va être impactée. PAS toute la planète.

Cà c'est le positif.
Le négatif c'est que l'interdépendance croissante des réseaux électriques d'une part les rends plus sensibles aux perturbations électromagnétiques ( la prochaine fois que vous passez près d'un ensemble de pylones à haute tension comparez l'entrelas des lignes avec un ensemble d'antennes ( genre Haarp ) );
D'autre part cette interdépendance ( comme beaucoup d'idées actuelles ) accroit les risques en cas de perturbation ( cf la dernière coupure en Allemagne il y a plus d'un an ).

Enfin et surtout : la modélisation du comportement solaire est au mieux à perfectionner...de beaucoup.
On dirait bien que pour la Nasa, le Soleil est bien parti pour remplacer Mars dans la quête du Graal de la justification budgétaire.

Conclusion : si  vous êtes pilote de bombardier stratosphérique, assureur de satellite de telecom, constructeur de pileline ou de gazoduc changez de métier...

sinon .... sinon laissez tomber les eruptions solaires et faites gaffe en traversant la rue...les risques y sont beaucoup plus élevés.

 

Pour plus d'info :

Sur le site de "ciel & espace" (le mag de référence en ce qui concerne l'astronomie) : Alerte aux aurores boréales pour le 3 et le 4 août ! 

Le cycle solaire : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cycle_solaire

La meteorologie solaire : http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9t%C3%A9orologie_solaire

Un site radio amateur expliquant les indices : http://www.radioamateur.ca/techniques/comm_soleil.html

Le site de la noaa : http://www.swpc.noaa.gov/SolarCycle/ - http://www.noaa.gov/

La page pour suivre en direct les news sur les conditions solaires et magnétiques : http://pagesperso-orange.fr/f6crp/

Un fichier pdf sur l'analyse de la menace.

Intéressant: NASA - As the Sun Awakens, NASA Keeps a Wary Eye on Space Weather - Moins complet mais en français: Planete Quebec - L'attaque viendra du soleil 

En avril, lors d'une autre éruption solaire, celà avait par exemple rendu hors de service un satellite - Futura Sciences - Une éruption solaire rend un satellite incontrôlable

Un article de la NASA sur les conséquences socio-économiques d'une tempête solaire.

Un rapport de 144 page de la NASA sur le même sujet, consultable en ligne

Parmis les dernières importantes éruptions solaires ayant eu des conséquences sur la Terre : voir cet article dans Wikipedia : Éruption solaire de 1859


Telegraph - Nasa warns solar flares from 'huge space storm' will cause devastation - Essai de traduction de quelques passages avec Google (je vous conseille de lire l'article en entier..)
14/06/2010 - Telegraph - La NASA met en garde contre d'immenses tempêtes solaires qui vont provoquer une dévastation
La Grande-Bretagne pourrait faire face à des pannes d'électricité généralisées et être laissé sans moyen de communications critiques pour de longues périodes de temps, après que la terre soit frappée par des tempêtes de l'espace "comme on en voit une seule par génération", la NASA a mis en garde (...)
Les réseaux électriques nationaux pourraient surchauffer, le traffic aérien être gravement perturbé, tandis que les appareils électroniques, de navigation et les principaux sattelites pourraient cesser de fonctionner après le Soleil est atteint sa puissance maximale dans quelques années (...)
Les principauxs scientifiques de l'Agence spatiale pensent que la Terre sera frappé avec des niveaux sans précédent d'énergie magnétique provenant d'éruptions solaires, lorsque le soleil se reveillera "d'un profond sommeil" aux environs de 2013 (...)
Dans un nouvel avertissement, la Nasa a déclaré que la "super" tempête serait comme "un coup de foudre» et pourrait avoir des conséquences catastrophiques pour la santé dans le monde, les services d'urgence et la sécurité nationale si des précautions ne sont pas prises.
"Nous savons que celà va arriver, mais nous ne savons pas encore à quel point celà sera mauvais", a déclaré le Dr Richard Fisher, le directeur de la division Nasa Héliophysique. "Celà va perturber les appareils de communication tels que les satellites de navigation et de voiture, le traffic aérien, le système bancaire, nos ordinateurs, tout ce qui est électronique. Celà va causer des problèmes majeurs dans le monde entier. De vastes zones seront privées d'électricité et les réparations de ces dommages seront difficiles et prendront du temps "

On croirait lire des propos provenant d'un doomer américain, mais non il s'agit bien du Directeur de la Division Physique Solaire de la NASA ..

Ils disent aussi plus loin dans l'article que le gouvernement US s'est dit au courant de ce danger et était en train de mettre en place des plans pour y faire face. Ils utilisent actuellement une douzaine de satellites pour étudier ce "threat", et prévoient de mettre des systèmes de coupure temporaire sur des transformateurs du réseau électrique national. (The government has said it was aware of the threat and “contingency plans were in place” to cope with the fall out from such a storm. These included allowing for certain transformers at the edge of the National Grid to be temporarily switched off and to improve voltage levels throughout the network. )

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site